Questions et réponses en rapport avec la technologie Laser

QUELS MATÉRIAUX SONT ADAPTÉS À L'ENTREPOSAGE?

En général, tous les matériaux qui sont également recommandés pour la gravure chimique
conventionnelle sont adaptés. En outre, l'aluminium peut également être traité au laser.
Tous les autres métaux NF sur demande


Les matériaux appropriés sont:

N° de matériau Désignation Eschmann Nom court
40 CrMnNiMo 8-6-4 1.2738 EST ES Aktuell 1000
--- Alliage spécial ES Aktuell 1200 *) Standard pour prototype
40 CrMnMo 7 1.2311 EST ES Aktuell
--- Alliage spécial ES Multiform SL
X37 CrMoV 5-1 1.2343 ESU *) Limitation, voir ci-dessous ES Maximum 500
---- Alliage spécial *) Limitation, voir ci-dessous ES Primus SL
  •  En particulier pour la combinaison de la technique laser et de la gravure chimique
    conventionnelle, par ex. pour les grains textiles à forte orientation directionnelle ou
    similaire, il faut particulièrement tenir compte de l'adaptation du grain du matériau.



On applique ici les mêmes exigences que pour les grains classiques produits
dans le processus de gravure. 

QUELLES SONT LES DONNÉES NÉCESSAIRES?

La technologie laser est une chaîne de processus purement numérique. En plus des
informations graphiques (niveau de gris) de la texture correspondante, on utilise les
données d'outil comme base du traitement. Celles-ci doivent être fournies au format
.stp ou .iges et correspondre à l'état final des données de l'outil. Nous avons uniquement
besoin des données pour la zone de contour à traiter, c'est-à-dire sans plaque support,
cadre et accessoires de moule ou similaire.

Il faut définir clairement dans les données, en particulier pour les textures à orientation
directionnelle, le sens du grain (par ex. par réticule, ou similaire) ainsi que les limites du grain.


Un échange de données est possible via le portail de téléchargement Eschmann Textures
Group ou via  les plateformes d'échange de données du client correspondant. 


La mise à disposition des données doit avoir lieu au moins 3 semaines avant la livraison
des outils sur le site de traitement.

DES POLISSAGES SPÉCIAUX SONT-ILS NÉCESSAIRES?

Les surfaces qui doivent être revêtues d'une texture laser, doivent présenter une
certaine qualité de surface (polissage) selon le design.   

Exigences

  • Grain général de 320, sans rayures
  • Textures fines de grain 400, sans rayures
  • Éliminer totalement les restes d'érosion, les rayures de fraisage, etc.
  • Les bords de coupe doivent être exempts de déformation et de bavures
  • Assurer la conservation des bords de design et de lumière

Un champ de référence poli de 50x50mm en dehors du niveau de coupe est
recommandé, de manière analogique à la technique de gravure conventionnelle 

Traitement au laser et grande brillance! la représentation d'effets mats brillants, est
très réussie, en particulier avec  l'utilisation des aciers d'outillage et des plastiques appropriés.  

COMMENT SE FAIT LE TRAITEMENT LASER DES PIÈCES MOBILES!

En général, les pièces mobiles dans le champ de vision principal, 
telles que glissières ou inserts, sont traitées au laser dans l'assemblage
avec le moule principal (cavité).  Les pièces mobiles 
doivent être fabriquées
dans le même matériau de base.

Pour le cas où les pièces mobiles ne pourraient pas être traitées au laser dans
l'assemblage, par ex. en cas d'une situation de contre-dépouille ou d'accessibilité
incorrecte dans le montage, il faut convenir avec l'outilleur d'un système de point
de référence pour l'outil, qui permet de garantir une commande laser parfaite pour
un traitement séparé. Pour cela, des alésages ajustés en dehors de la zone de grain,
qui définissent la position univoque dans le sens X/Y/Z pour le processus laser,
suffisent déjà.   

  

QU'ENTEND-ON PAR NIVEAU DE BRILLANCE?
*) Source de l'image: BYK Gardner

« La brillance est une perception visuelle qui apparaît lors de l'observation de surfaces.
La perception de la brillance est d'autant plus prononcée, que la lumière est reflétée 
de manière ciblée ». 

Sur les surfaces rugueuses – ou aussi gravées, la lumière n'est pas seulement reflétée
dans le sens principal de réflexion, mais également de manière diffuse dans d'autres directions. 
Cela réduit ainsi la précision de reproduction de la surface : un objet reflété n'est plus reproduit 
de manière brillante, mais floue. Plus la lumière est diffusée régulièrement dans la pièce,
plus l'intensité des composants orientés est basse et plus la surface est mate. 

Le niveau de brillance est déterminé par:  

  • la rugosité de la surface
  • la précision de reproduction du plastique  
    • la température de paroi de l'outil  
    • les paramètres du plastique et de traitement
  • les épaisseurs de paroi
  • l'angle de mesure (brillance moyenne / mate avec un angle de réflexion de 60°- 85°)
  • la conductivité thermique de l'acier utilisé, etc. 

Le niveau de brillance ne peut être mesuré en toute sécurité que sur des surfaces planes. 
Il n'est pas possible de garantir 
un niveau de brillance spécifique pour l'article.

COMMENT LES OUTILS DOIVENT-ILS ÊTRE LIVRÉS?

Voir la brochure de circulation des produits Eschmann Textures International GmbH 

www.eschmanntextures.de - rubrique téléchargement